Découvrez quel client mystère se cache derrière le nombre 3 000