L'Histoire selon les RH : le Titanic

Vous vous êtes déjà demandé comment et pourquoi certains moments historiques sont arrivés ? Mais surtout, comment aurait-on pu éviter le pire ?

Tout le monde connaît la triste histoire du Titanic, le paquebot britannique qui a fait naufrage à cause d’une collision avec un iceberg en 1912. Manque de formation, manque d’efficacité d’équipe, mauvais leadership, objectifs irréalistes : toutes les problématiques RH qui ont conduit à cet événement tragique auraient pu être évitées, grâce à une gestion efficace des Ressources Humaines.

Et si nous refaisions l’Histoire, avec les RH ? 

 

Dans cet événement historique, plusieurs éléments ressortent, d’après Mariette Laine : le manque de personnel, l’absence de formation et un mauvais leadership.

Le manque de personnel et de formation

Les marins ne maîtrisaient pas encore le paquebot, considéré comme une réelle innovation à l’époque. Aucun entraînement n’a été fourni aux équipes, avant d’effectuer ce grand voyage. 

Selon l’article ‘l’effet Titanic en management’, les principales erreurs sont la mauvaise maîtrise des nouveaux systèmes de sauvetage et l’analyse de la position du bateau et de son étanchéité. Ces erreurs auraient pu être évitées, grâce à des formations personnalisées et du staffing

Avec une bonne gestion RH et une formation de sécurité du personnel en amont, les équipiers auraient eu les compétences adaptées. Nous remarquons bien à quel point les enjeux RH sont importants, puisqu’ils permettent d’analyser les compétences présentes et celles nécessaires pour répondre à une mission.

Pour ce faire, rien ne vaut une suggestion de formations, internes ou externes, adaptées à leurs projets futurs.

Pour ce qui est du capitaine Smith, il ne possédait manifestement pas les compétences adéquates pour maîtriser ce paquebot. Il aurait dû être formé ou bien remplacé par un autre capitaine plus compétent, et ce grâce aux entretiens annuels mis en place de nos jours. À l’époque, seule la fonction ‘personnel’ existait. Apparue au début du XXᵉ siècle, cette fonction se limitait à l’embauche et au temps de travail effectué par les salariés. Le contrôle du travail était alors l’une des principales préoccupations, plutôt que la formation et le développement des employés.

La fonction de Ressources Humaines n’existait donc pas réellement à ce moment de l’Histoire, ce qui explique en partie les problématiques imprévisibles. Aujourd’hui, les entretiens annuels mis en place par les RH et managers permettent de faire le point sur les compétences et le développement des collaborateurs. 

Pour en savoir plus sur le rôle stratégique des RH, consultez notre dernière infographie 

 

Mauvais leadership et management

De plus, le capitaine n’avait définitivement pas les compétences pour manager son équipage : il n’a pas respecté les procédures d’arrêt suite à la collision et a décidé de redémarrer le paquebot. Il n’a pas non plus déclenché l’évacuation du bateau à temps, c’est le coup de grâce pour le Titanic. 

Ce mauvais leadership est étroitement lié à une absence de management dès le début : malgré les avertissements de la présence d’un iceberg, le personnel radio n’a pas voulu écouter. 

Pour terminer, le bateau naviguait beaucoup trop vite, pour remplir des objectifs démesurés et irréalistes. Avec le Strategic Workforce Planning, le leader aurait pu obtenir une cartographie de compétences réelles. De cette façon, le manager peut anticiper et réajuster les objectifs en temps réel.

Finalement, grâce à une meilleure vision RH, le paquebot n’aurait peut-être pas percuté l’iceberg, ou du moins une évacuation réelle dans les temps aurait pu avoir lieu. On voit bien qu’avec des formations, du staffing, un meilleur management et le SWP, des fins tragiques de l’Histoire auraient certainement pu être évitées. On comprend vraiment le rôle central de la fonction RH dans l’efficacité stratégique.

Si cet article vous a plu, vous pouvez retrouver l’ouvrage Le Management du Titanic d’Henry Lang ici !

Pour suivre les prochaines histoires revues par les RH, rendez-vous sur notre Instagram @lemondedesrh !

A vous de choisir la prochaine 👇

Votez pour la prochaine histoire !

Avec des formations, du staffing, un meilleur management et le SWP, des fins tragiques de l’Histoire auraient certainement pu être évitées. Sélectionnez la prochaine histoire que vous souhaitez découvrir dans la prochaine #ContentLetter.