Recrutement interne ou externe, quelle solution choisir ?

IA performante

En théorie la mobilité interne est idéale, puisqu’elle permet de tirer parti de l’expérience de vos talents en interne. Mais en pratique, ce sont souvent les recrutements externes qui priment. D’ailleurs, selon l’étude Mercer 2021 Global Talent Trends seulement 44% des entreprises utilisent des ratios entre recrutement interne/externe sur les offres d’emplois à pourvoir.

Afin de faire le bon choix, c’est à vous RH de bien cerner le besoin du manager. Pour que le processus soit fluide, vous devez le tenir au courant à chaque étape et votre choix de recrutement à l’externe ou en interne doit lui être justifié. De cette façon, vous privilégiez la transparence et évitez toute potentielle frustration.

Recrutement vs. Mobilité : des objectifs bien distincts

Le choix de la mobilité interne ou du recrutement repose sur plusieurs critères :

  • La pyramide des âges
  • Le taux de turnover
  • La culture d’entreprise

Le contexte du recrutement est aussi très important : une pyramide vieillissante pousse à recruter en dehors de l’entreprise, pour cibler des talents qui sont éloignés de l’âge de la retraite. Aussi, un taux de turnover élevé peut refléter un problème de fidélisation des talents.

Le recrutement interne

Avec une vision précise et à jour des compétences, la mobilité interne est un moyen de fidéliser vos collaborateurs et de limiter la fuite des talents. En contrepartie, il faudra vous assurer que l’offre mise en avant est attractive, valorisante et avec des objectifs clairs. Dans le cas contraire, vous vous exposez au risque de ne voir personne postuler.

Le recrutement externe

Un recrutement externe vous permet d’élargir votre pool de candidats et peut aboutir sur un processus de recrutement plus rapide en termes de niveau de compétences, connaissances et expérience requise.

Pour y voir plus clair, je vous propose de découvrir les avantages et inconvénients de chaque pratique.

Recruter en interne pour renforcer l’engagement

👍 Avantages

Recrutez plus rapidement

En tant que RH vous avez une vision transverse sur toutes les expertises, compétences et projets professionnels de vos salariés. Avec une Internal Talent Marketplace, vous pouvez mettre en relation toutes ces informations pour proposer des offres attractives à vos collaborateurs.

Minimisez les risques

A priori, les collaborateurs sont en adéquation avec les valeurs de votre entreprise, et c’est un sacré avantage qui peut vous faire économiser beaucoup de temps. Aussi, vous connaissez déjà ses forces et faiblesses. Mobiliser un collaborateur qui est déjà en poste dans l’entreprise vous permet d’éviter la période d’adaptation.

 

Valorisez vos salariés

En priorisant l’existant, vous reconnaissez la valeur et le potentiel de vos employés. Ce type de démarche renforce le sentiment d’appartenance et la motivation. D’ailleurs, les collaborateurs d’entreprises avec des politiques de mobilité interne dynamique restent en moyenne deux fois plus longtemps.

👎 Inconvénients

Le temps de formation

Même si vos employés sont familiers des valeurs de l’entreprise, ce n’est pas forcément le cas sur l’ensemble des compétences nécessaires pour exercer le poste. Surtout en cas de promotion interne et lorsque le collaborateur devient manager pour la première fois. Pour y remédier il est important de bâtir des plans de formation pour améliorer les capacités de vos employés.

Passer à côté de potentiels talents

Le renouveau à du bon ! Et dans le cas où votre organisation peine à se renouveler, intégrer des personnes issues de différents projets est un avantage. En excluant la possibilité de recruter en externe, vous pouvez passer à côté de la bonne personne. 

La cohésion d’équipe

Il vous faudra être transparent pour éviter les mécontentements et jalousies par rapport aux mobilités effectives. Standardisez vos offres et communiquez avec les managers pour y remédier.

💡 Quel ROI pour la mobilité interne ?

 
La fidélisation des employés est un enjeu majeur pour les DRH. Pour les accompagner dans cette démarche, la mobilité interne semble être la solution idéale quand on sait qu’elle coûte environ 20% moins cher qu’un recrutement externe.
 
 

Recruter en externe pour trouver la pépite

👍 Avantages

Anticipez vos besoins en compétences

Un recrutement externe peut apporter de nouvelles expertises qui sont actuellement absentes de l’entreprise. Vous êtes en mesure de prendre du recul sur le fonctionnement de l’entreprise, d’optimiser votre performance et anticiper les innovations nécessaires.

Vous avez le choix !

Par rapport au recrutement interne vous avez accès à un plus grand nombre de candidatures ; de cette façon, vous multipliez les chances de trouver la perle rare.

Réduisez les coûts de formation

Dans presque 100% des cas, la personne que vous comptez recruter possède toutes les compétences nécessaires pour exercer le poste. En plus, si vous choisissez un individu issu du même secteur d’activité que votre entreprise, l’onboarding sera d’autant plus rapide. Vous n’avez pas de coût de formation supplémentaire à supporter.

Communiquez positivement sur votre entreprise

Une entreprise qui recrute, c’est une entreprise qui grandit ! Ce marqueur de croissance peut véhiculer un message rassurant et renforcer votre marque employeur.

👎 Inconvénients

Le coût temporel et financier

Un recrutement externe peut vite devenir chronophage. Il nécessite plus de temps au niveau du processus : vous devez diffuser l’offre d’emploi, trier les candidatures et opérer un suivi.

Les coûts associés au recrutement

Si vous ne disposez pas des compétences en interne pour recruter, il vous faudra faire appel à un cabinet de recrutement.

Le temps d’intégration du nouveau salarié

L’intégration ou onboarding est une étape décisive dans la fidélisation du salarié. Dans le cas d’un nouveau recrutement, ce temps d’adaptation peut être assez long.

💡 Capitaliser sur les plateformes & outils SIRH :

L’objectif de ces outils est de vous faciliter la vie, alors profitez-en ! Dans le cas de la mobilité interne, vous pourrez :
  • Obtenir un référentiel de compétences à jour
  • Évaluer les compétences efficacement
  • Identifier les profils potentiels pour un nouveau poste
  • Anticiper le développement des compétences clés

Tout est question d’équilibre…

Tableau comparatif
Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, aucune option n’est incontestablement la meilleure. Comme souvent dans les comparaisons de pratiques RH, tout dépend de votre objectif ! Par exemple, si la fidélisation des collaborateurs est votre but ultime, privilégier les collaborateurs qui sont déjà dans l’entreprise est la meilleure solution.

On vous aide à faire le bon choix

Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour choisir entre recrutement externe, mobilité ou encore des prestataires, retrouvez le replay du webinar compétences wanted en partenariat avec la plateforme Malt. #Spoiler, il y a un arbre de décision à la fin 😉.